Histoire de l’école

Ecole Sainte Jeanne d’Arc de GAGNY

par Rémy Abril

Un peu d’histoire…

C’est le 23 juillet 1883 que le terrain fut vendu à la société civile paroissiale.
Les bâtiments composant l’école seront rachetés par cette société le 7 janvier 1923.
Avant la 1ère guerre mondiale, l’école était un internat pour filles. Ces dernières pouvaient devenir institutrices si elles obtenaient le brevet élémentaire.

Entre les 2 guerres, plusieurs directrices se succédèrent. En 1931, l’école comptait une centaine d’élèves dont une dizaine d’internes.

Le dortoir était situé alors dans les classes des maternelles actuelles

En septembre 1940, pendant la seconde guerre mondiale, les allemands ont occupé l’école, interrompant les cours durant 2 mois. A la fin de la guerre, en 1945, l’école préparait les élèves au baccalauréat. Puis en 1955, seule la section primaire subsista.

C’est à partir de cette date que l’école fut dirigée par des sœurs religieuses venant de l’école Blanche de Castille de Villemomble. Elles créèrent une classe de 6ème et une classe de 5ème . Ces classes furent supprimées avant 1971. Dans les années soixante, les classes devinrent mixtes.

Une directrice laïque, Mme BILLOT dirigea l’école pendant 23 ans de 1961 à 1984.
Ensuite, nous retiendrons le nom de Mme GUILLO qui exerça jusqu’en 1994.
Lui succéda Mme CHARMETANT jusqu’en 2001.
Mme MORETTI exerça de 2001 à 2010 et laissa la place à Mme ACHOUR qui est la 13ème directrice.

Notre école a connu beaucoup de transformations durant toutes ces années…

Au début des années 1970, pour des raisons de place, les CM1 et CM2 se rendaient en classe dans le bâtiment de la cité Notre Dame, rue Henri Maillard.

Puis, en 1975, Mlle BILLOT fit construire 2 classes sur pilotis, et le préau situé le long du mur de la crèche fut détruit. Les CM1 et CM2 purent réintégrer le 12 rue Léon Bry.

Le secrétariat actuel était auparavant une maison d’habitation, qu’ont occupée Mesdames BILLOT et GUILLO.

Au siècle dernier
Le secrétariat en 2013

A la place de la salle des maîtresses et du bureau de Madame AUDIBERT, était située une salle de classe, devenue ensuite le bureau de la directrice. Les repas du personnel et des maîtresses se prenaient alors dans une salle du sous-sol.

Jusque dans les années 1980, la cuisine était entièrement faite sur place. Puis, devant les nouvelles normes, la direction de l’école opta pour la livraison des repas.

Le réfectoire tel que nous le connaissons aujourd’hui comprenait autrefois une petite chapelle (ce qui explique la présence du beau vitrail) et une petite cantine. Par la porte en bois qui donne sur la rue, on pouvait accéder à l’étage par un escalier en bois.

Dans la cour étaient plantés de beaux marronniers.

En 1929
En 1974

La salle du fond de la cour servait de salle de gymnastique, puis de classe jusqu’à 1971. Grâce à Madame GUILLO, cette salle devint bibliothèque. Puis une partie fut aménagée en salle informatique.


Même les WC ont connu des transformations. C’était autrefois des WC à la turque dont les portes à mi-hauteur laissaient le froid s’engouffrer.

Autres vues de la cour actuelle


Des transformations importantes récentes…

Au-dessus du réfectoire, une salle de psychomotricité et une salle de repos ont été aménagées peu avant 2010, suite à la suppression de l’escalier intérieur.

A la même époque, furent construits le monte-charge, utile pour les personnes handicapées, et l’escalier permettant l’accès aux maternelles et à la classe de CE1 depuis la cour.

L’achèvement de ces travaux importants fut suivi en septembre 2011 de l’inauguration de l’école par l’évêque du diocèse de Saint Denis, Monseigneur Pascal DELANNOY

De Gauche à Droite :
Monseigneur Pascal DELANNOY
Michel TEULET, Maire de Gagny
Catherine MORETTI, Chef d’établissement de 2001 à 2010
Christiane MOCELLIN Présidente de l’OGEC
Carline ACHOUR, Chef d’établissement depuis 2010

Toutes les directrices, les membres de l’OGEC, et les membres de la communauté éducative ont toujours eu à cœur de faire vivre notre école et de la faire évoluer.

les directrices

Melle GAMBIER (1910 – ….)
Melle FOUCHER (…. – 1916)
Mme MOREAU (1916 – 1931)
Melle BATAILLE (1931 – 1946)
Melles POINSOT et LEVERT (1946 – 1955)
Mère Marie Chantal
Mère Marie Archangéla
Mère Marie Augustin (…. – 1961)

Mme BILLOT (de 1961 à 1994)
Mme BILLOT
(de 1961 à 1994)
Mme GUILLO (de 1984 à 1994)
Mme GUILLO
(de 1984 à 1994)
Mme CHARMETANT (de 1994 à 2001)
Mme CHARMETANT (de 1994 à 2001)
Mme MORETTI (de 2001 à 2010)
Mme MORETTI (de 2001 à 2010)

 Madame Carline ACHOUR
(Depuis 2010)

L’écrivain Emilie CARLES mentionne la pension Ste Jeanne d’Arc à Gagny dans son livre « Une soupe aux herbes sauvages ». Elle y a exercé son activité durant un an en 1920, année à l’issue de laquelle elle a obtenu son diplôme d’enseignante (CAP)
gagny-emile-carles-soupe-aux-herbes-sauvages

Mme CORBINEAU, professeur des écoles, a enseigné pendant trente années dans notre école. Elle s’occupe désormais de la bibliothèque.
Je la remercie beaucoup pour toutes les précieuses informations qu’elle m’a transmises et qui m’ont permis de faire cet exposé.
gagny-corbineau

Rémi ABRIL
CM1
Avril 2013